Déménagement en Thaïlande : tout ce qu’il faut savoir avant de partir

Souhaiteriez-vous aller vous installer prochainement en Thaïlande ? Encore appelé le pays du sourire, la Thaïlande fait partie des pays que des millions de touristes visitent chaque année en raison de la cordialité de ses habitants et de la beauté des paysages. Mais, pas seulement ! C’est aussi : une cuisine de renommée mondiale, une population chaleureuse, un faible coût de vie et des services médicaux de qualité. Cependant, il est important de se renseigner et de se préparer avant de s’y installer afin d’éviter tout problème à l’arrivée. Vous découvrirez dans cet article des conseils qui vous permettront de bien préparer votre déménagement sur la Thaïlande.

 

Préparatifs

Tout d’abord, organisez-vous ! C’est le conseil le plus utile pour tout déménagement. Faites un inventaire de vos affaires personnelles, listez vos affaires en détail et ajoutez autant d’informations détaillées que possible. Bien sûr, cela prend du temps, mais en contrepartie, vous en gagnerez lors de la demande de devis. De nombreuses sociétés de contrôle aux frontières ou de transport vous le demanderont également. De plus, vous serez en mesure de remarquer toute négligence, perte ou vol.

Pour cette raison, nous vous recommandons de compléter cette opération sous la forme d’un tableau avec les colonnes suivantes : le type de l’attribut, le numéro de l’attribut, sa taille ou son volume (voire une valeur approximative), quelques explications sur sa condition, le numéro de la boîte, quelques photos, en particulier les articles les plus précieux, sont toujours un plus à votre liste.

Deuxièmement, lors de l’emballage des marchandises, nous vous recommandons de numéroter les cartons en fonction des marchandises ou des pièces. En fait, l’écriture d’instructions comme « Livres 1/2 » ou « Laura chambre 2/3 » sur le côté de la boîte ne fera qu’améliorer la procédure d’ouverture. Encore une fois, cette technique peut vous aider à remarquer une négligence ou une perte.

 

Souscrivez à l’assurance mobile : Vous transférerez vos biens dans la moitié du monde, même minime, il y a toujours un risque. Il est préférable de souscrire à ce type d’assurance, qui coûte entre 1 et 2 % du prix, plutôt que de faire face à des frais en cas de problème.

 

Faites une liste des choses à faire sur place. N’oubliez jamais qu’il faut la meilleure organisation pour aller à l’autre bout du monde. Vous pensez toujours que vous pouvez vous rappeler quoi faire, mais malheureusement, c’est rare. Par conséquent, voici une liste vous rappelant tout ce que vous devez faire pour vous installer en Thaïlande.

Obtenir un visa pour la Thaïlande

Pour visiter la Thaïlande et découvrir de diverses et variées cultures, il est obligatoire d’obtenir un visa. Pour ce faire, vous devez avoir :

  • Un passeport ayant une validité de 6 mois, après la date d’arrivée en Thaïlande
  • Une photocopie de votre passeport
  • Un formulaire qui est à remplir
  • Une photo d’identité
  • 30 euros en espèces et par entrée dans le pays
  • La réservation de billet d’avion
  • Un justificatif financier : il faut fournir un relevé de compte bancaire récent ou une attestation bancaire, avec un montant de 1000 euros minimum pour un séjour de 60 jours par personne.

Important : les documents doivent être fournis sur papier de support A4.

Formalités administratives

En plus des visas ci-dessus, la taxe s’applique également aux effets personnels que vous emportez avec vous. La limite est de seulement 10 000 bahts (environ 270 euros), vous devez donc déclarer ce qu’il y a dans vos bagages. Notez qu’entre les taxes et les frais de port, il peut être plus intéressant d’acheter certaines choses en Thaïlande.

 

En outre, l’utilisation de matériel pornographique, de drogues et d’armes est interdite. La quantité de tabac et d’alcool est limitée et tout excédent entraînera de lourdes taxes. Si vous expédiez des médicaments, vous devrez remplir un formulaire de douane et fournir une ordonnance à l’arrivée. En général, l’importation de denrées alimentaires est réglementée, en particulier de viande.

Le coût de la vie en Thaïlande

Le coût de la vie en Thaïlande est l’un des principaux facteurs qui encouragent les gens à venir s’installer dans ce pays. Puisque la Thaïlande est l’un des pays qui viennent en tête des pays les moins chers du monde. Cependant, veuillez noter que les salaires sont en rapport avec le coût de la vie. Ce paramètre est très important, si vous prévoyez de trouver un emploi dans une entreprise locale. Aussi, le coût de la vie varie en fonction des villes et régions, comme dans tout pays d’ailleurs. C’est ainsi que le coût de la vie est plus cher sur les îles. Donc, dirigez-vous vers le nord du pays pour les meilleurs prix !

Mais, de façon générale, vous aurez une vie confortable même avec peu de moyens. Vos loisirs vous coûteront moins cher. Par exemple, une entrée au cinéma coûte environ 180 Baths (4,80 €) ; un ticket de transports en commun coûte environ 20 Baths (0,54 €), et un trajet en taxi vous coûtera environ 80 % de moins qu’en France. Si vous conservez vos habitudes françaises, que ce soit au supermarché, dans les restaurants ou encore la location de maison, vous payerez moins cher qu’en France.

Emmenez votre animal en Thaïlande

Importer votre petite boule de poils en Thaïlande n’est pas très difficile. Cependant, vous devez rigoureusement respecter les procédures d’importation d’animaux en Thaïlande qui sont vraiment strictes. Déménager en Thaïlande avec un animal de compagnie nécessite beaucoup de précautions. Les documents doivent être corrects et conformes à ce qui suit :

  • Faire un passeport animal
  • Un certificat sanitaire traduit en anglais par un vétérinaire
  • Vaccin contre la leptospirose au moins 21 jours avant le départ (ou test de leptospirose négatif 30 jours avant le départ)

Si vous avez besoin d’en savoir plus sur comment amener votre animal avec vous en Thaïlande, veuillez-vous référer aux à l’Ambassade de Thaïlande en France qui traitent spécifiquement de ces conditions.

Travailler en Thaïlande

Pour travailler en Thaïlande vous avez besoin obligatoirement d’un non-immigrant visa et d’un permis de travail. Vous pouvez obtenir ces deux éléments indispensables aux consulats et ambassades de Thaïlande. En effet, il existe deux types de non-immigrant visa : le business visa et le dépendent visa. Le premier vous permet de travailler en Thaïlande tandis que le second autorise votre conjoint ou conjointe et vos enfants de venir rester avec vous en Thaïlande jusqu’à l’expiration du visa ou du permis de travail.

Importez votre véhicule en Thaïlande

Si vous souhaitez vous déplacer en Thaïlande en important un véhicule, veuillez noter que l’âge du véhicule sur le certificat d’immatriculation du véhicule doit être inférieur à 10 ans (sauf pour les voitures classiques).

Pour importer votre véhicule en Thaïlande, vous devez demander une licence d’importation au ministère thaïlandais du Commerce et vous devez être en mesure de présenter les documents suivants :

 

  • Une copie de votre visa (si vous avez un emploi, votre permis de travail est également requis)
  • Remplir le formulaire de déclaration d’importation
  • Carte grise et autres documents du véhicule

Après l’importation du véhicule, il doit être enregistré. De plus, l’assurance est obligatoire en Thaïlande. Il est judicieux d’acheter le véhicule directement sur place.

Marché de l’immobilier

Malgré la hausse des prix de logements ces dernières années, la Thaïlande reste un pays très attractif pour les investisseurs. Bangkok est une ville relativement chère et le prix au mètre carré peut atteindre les 300 000 Baths (8 000 €) dans les quartiers les plus luxueux de la capitale. Cependant, la situation dans d’autres endroits est assez différente. Le prix moyen national est d’environ 92 000 Baths (2 500 €) en centre-ville, et de 52 000 Baths (1 400 €) en périphérie. Même à Bangkok, vous pouvez trouver un appartement de 100 m2 dans une résidence standing pour 10 millions de Baths (environ 260 000 €).

Conduire en Thaïlande

Pour conduire en Thaïlande, vous devez porter obligatoire porter un casque en deux roues et vous devez avoir un permis international. Le taux d’alcoolémie autorisé est le même que celui accepté en France.

Comme dans de nombreux pays d’Asie, la conduite en Thaïlande est assez chaotique et les routes ne sont pas toujours entretenues. De plus, vous devez rouler à gauche ! Toutefois, vos oreilles seront ravies d’apprendre que le klaxon est beaucoup moins utilisé qu’en Inde ou en Indonésie, par exemple. 

Information complémentaire.

Le sourire en Thaïlande est vu comme une deuxième langue. C’est ainsi que le dictionnaire Royale de la Thaïlande dénombre 18 différents sourires en fonction du vissage. Le pays compte plus de 60 langues, le Thaï est la langue officielle. La monnaie est le Bath (THB) et l’indicatif téléphonique international de la Thaïlande est le +66. Et si vous avez besoin d’appel les pompiers ou l’urgence générale, composez le 191.

Accès aux soins

En Thaïlande, le régime de protection sociale est différent selon le statut. Les prestations seront en effet différentes pour un travailleur expatrié, détaché ou encore un retraité. Le site du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale et celui du Ministère des Affaires étrangères et du développement international vous permettront de faire le point selon votre situation. Voici un petit résumé :

Il est facile de trouver un livre

Si vous êtes un amoureux de la lecture, et que vous vous inquiétez de me retrouver des livres à lire en Thaïlande, lors de votre voyage, soyez rassurés. Comme dans la majorité des destinations touristiques, on trouve une petite étagère de livres à échanger dans de nombreux hôtels, cafés et restaurants. Il serait donc inutile de vous déplacer en remplissant votre valise de livres, car vous les trouverez sur place dans le pays de destination. Il n’est pas rare de trouver des livres en français, en raison du nombre de français qui viennent faire du tourisme en Thaïlande.

Le transport

Le transport en Thaïlande est à la fois moins cher et facile. C’est pourquoi, même si vous avez un budget peu conséquent, vous pouvez vous déplacer d’une destination à une autre en prenant des vols intérieurs. C’est rapide et efficace.

Cependant, si vous voulez économiser, vous pouvez opter pour l’autocar, qui semble être le meilleur moyen de voyage en Thaïlande. Oui, les trains et les bus sont aussi confortables et sûrs. Ils disposent même de la climatisation et du wifi. Le plus bénéfique avec ce type de transport est que vous pourrez prendre un repas à bord. Pour les longs trajets, les bus de nuit sont également fréquents, réguliers, et bon marché.

Les bonnes manières en Thaïlande

En Thaïlande, toucher la tête à un individu est très mal vu. Pour cela, si vous touchez la tête à une personne, même à un enfant, vous pouvez être traité comme un malpoli. Aussi, vous devez faire attention à ne pas toucher les moines bouddhistes, particulièrement les femmes, peu importe les raisons. En ce qui concerne les salutations, apprenez à saluer avec le Wai. C’est à dire que pour saluer, vous joignez vos paumes à hauteur de votre poitrine et vous baissez légèrement la tête comme un geste de prière. Ce faisant, vous serez respectueux des us et coutumes locaux du pays.

Il convient de garder cette phrase à l’esprit : ne parlez surtout pas du roi de la Thaïlande. Tout sujet lié au Roi et à la famille royale est très sérieux et les commentaires des étrangers à ce propos ne sont pas les bienvenus.

Vaccination :

Bien qu’il n’y ait pas de vaccin obligatoire, il est fortement recommandé de vous faire vacciner. Comme les vaccins contre la rage, la fièvre jaune, les hépatites A et B et la typhoïde sont les plus populaires, ils sont les plus recommandés.

Demander un permis de conduire international :

Il est valable dans les trois premiers mois de votre séjour et est théoriquement obligatoire. On ne vous demandera pas trop, mais c’est indispensable en cas d’accident. La demande peut être faite par le biais du site Web de la « Fonction publique ».

Alors l’aventure vous tente ? N’hésitez pas à vous rendre en Thaïlande, pour découvrir le reste des choses par vous-même. Et comme c’est un pays magnifique, vous n’aurez aucun regret de choisir d’y déménager.

Pour plus de renseignement sur le transports et déménagement international de la France vers la Thaïlande et retour, vous pouvez nous contacter :